Ce n'est plus du vrai scoutisme

Ce n'est plus du vrai scoutisme.

Le scoutisme se meurt. J'entends de telles voix de différents côtés- des instructeurs passés et actuels. Ce mécontentement intérieur se manifeste-t-il en nous ?? Taka stéréotypowa, mentalité polonaise? Ou peut-être que le ZHP dans un instant se transformera en une bande d'enfants qui ne sauront pas à quoi ressemble la vie de camp?

Regard, bon repérage.

Mettons-nous d'accord sur une chose- le scoutisme n'est plus ce qu'il était. On ne fait pas la vaisselle dans la rivière, on ne dort pas sur des matelas, nous allons souvent dans des bases de camp avec accès à l'eau courante et aux toilettes. Nous avons des téléphones portables, des ordinateurs, tablettes et électricité dans les tentes (non, au moins le personnel fait habituellement). Nous surveillons constamment où se trouvent nos éclaireurs.

Il y a beaucoup de différences, qui nous séparent de l'image du Scoutisme en tant que tel, initié sur 100 il y a des années. Plus d'un article a été écrit sur l'idée mourante de la forêt dans notre organisation, donc je ne ressens pas le besoin de réinventer la roue. Cependant, nous oublions une chose importante:

Commençons à le chercher, à quoi bon.

Le scoutisme ne change pas "par la faute de quelqu'un d'autre", parce que la "culpabilité" elle-même est introuvable. Cela suppose, quelque chose de mal se passe, ce qui est un non-sens total. Nous sommes ici, où sommes-nous parce que ça s'améliore!

Le niveau de vie des gens a radicalement changé après la percée de 1989. Accès à la technologie, développement économique, l'amélioration des conditions de vie nous a montré, que nous n'avons pas à faire la queue, essayer d'acheter de la viande. Nous n'avons pas à nous laver dans la rivière, être propre au camp. Que je n'ai pas à m'inquiéter de la puanteur des latrines, quand je veux prendre soin de mes besoins. Que ça peut être MIEUX.

A quoi ressemblerait le scoutisme, s'il était complètement interdit d'utiliser les téléphones portables dans les collectes et les camps? Si nous n'autorisions pas la photographie avec les smartphones, car « à mon époque, nous n'avions qu'une seule caméra, et les clichés coûtaient cher". Serait-ce plus… complet? Réel? Droit?

A quoi ressemblerait le scoutisme, si on rinçait encore les cantines avec de l'eau et du sable de la rivière. Cela ferait-il, que nos éclaireurs seraient plus endurcis? Que gagnerions-nous de cela?

Résister au progrès, c'est un déni de réalité.

Un nouveau scoutisme est arrivé. On peut ne pas être d'accord avec lui, mais nous devons accepter. Des choses qui ont peut-être été à l'ordre du jour, maintenant ils sont carrément inacceptables. Nous n'allons pas avec le temps, comment les gens aiment le décrire. Nous suivons les exigences de la société, car c'est elle qui décide d'être ou non un groupe scout en tant qu'organisation de jeunesse. Tant que le monde change, nous aussi devons nous en occuper, être à jour. Autrement, dans quelques années nous serons une curiosité archaïque.

Prends le taureau par les cornes (et lui attacher une GoPro).

Ne t'inquiète pas. Les temps présents ne nous limitent pas tant au scoutisme. Contraire! Ils nous ouvrent beaucoup de possibilités, que nos parents n'avaient pas. Construisez un parcours d'obstacles avec des bûches de bois et de la corde avec votre équipe! Vous formerez des recruteurs, nœuds, règles de sécurité et, si vous ne vous débrouillez pas bien avec cette SST, ceci et même les premiers secours en cas de coupures! Mais essayez aussi de mettre des lunettes de réalité virtuelle avec une application qui renverse la vision et augmente l'expérience d'un niveau supérieur! Et juste après ça, faire une collecte de fonds sur les dangers de tenir l'écran du téléphone près de votre visage pendant trop longtemps.

« La mission de ZHP est d'éduquer un jeune, czyli wspieranie go we wszechstronnym rozwoju…”

Si vous n'apprenez pas aux scouts à utiliser la technologie, personne ne le fera. Ce n'est pas un secret, que la plupart des cours d'informatique n'ont rien à voir avec les réalités actuelles de la vie sur Internet, et les cours de cyberintimidation sont, À mon avis, moquerie. Soutenir l'école et les parents dans l'éducation des jeunes, lequel, que l'on voit très souvent, jest zagubiona we współczesnym świecie. To nie jest tak, que les enfants ne s'en sortent pas. NOUS NE LUI AURONS PAS APPRIS À COOPÉRER.

L'attaque du monde actuel contre la « jeunesse moderne » découle de la peur de l'inconnu. Avant ça, qui présente 10 l'enfant d'un an en sait plus sur la programmation qu'un informaticien de son école. Nous arrêtons de suivre le développement, mais n'arrêtons pas la jeunesse, car ce sont eux qui vivront plus longtemps dans le monde changé, différent du nôtre.

Ne reproduisez pas des schémas horriblement nocifs et ne semez pas la panique, C'est faux, parce que c'est ce que dit Zbyszek de la télé, tout expert. C'est comme ça!

L'éducation comme partie commune du scoutisme "ancien" et "actuel".

Savez-vous pourquoi "ce" scoutisme était si accrocheur? Parce qu'il préparait le citoyen à vivre dans le monde « local ».

Une chose est sûre. Nous voulons toujours éduquer dans l'esprit des vieilles idées: patriotisme, service, fraternité et amitié. Ils ne vieilliront jamais. LA VOIE de cette éducation- Oui. La fin ne justifie pas les moyens. Au lieu de s'en plaindre, que le jeune est toujours assis devant l'ordinateur et qu'il est malade- introduire des activités physiques et sportives dans le cadre de la collecte obligatoire. Sortir au parc des cordes, à la piscine ou aux rochers. Après les premiers levains (et une collection bien préparée), les enfants comprendront par eux-mêmes, que la gymnastique plusieurs fois par semaine est la même santé!

Élevons avec nos têtes.

Comment sera le scoutisme pour le prochain 100 années?

Ça va aller. Je ne vivrai pas pour voir cette fois, juste pour dire "je te l'avais dit?", mais s'il reste une trace de cet article, je vous salue

Le Scoutisme est une grande organisation éducative. Il ouvre de nombreuses voies, permet de se retrouver, fait du, que nous sommes meilleurs. ce sera différent. Ça c'est sûr. Mais est-ce mieux? Cela ne dépend que de nous et de nos élèves. Gardons les souvenirs de notre époque dans nos poches et donnons-leur les connaissances et les compétences nécessaires pour vivre dans leur monde connu.